SubRosa

L’expression latine sub rosa « sous la rose » est utilisée pour exprimer le sous-jacent, le secret. Elle est associée aux rites ayant une dimension d’initiation secrète. À l’image des tableaux de la peintre américaine Agnes Martin (1912- 2004), la pièce nous projette dans une dichotomie entre expression et abstraction et un rapport de tension entre forme et émotion. L’espace de la scène est identifié comme un grid, composé des lignes et cellules de taille égale qui se révèlent progressivement par les déplacements et trajectoires des interprètes à travers l’espace.

Ainsi, la nouvelle création d’Edmond Russo et Shlomi Tuizer porte au plateau un quintet féminin réuni dans un trajet continu, intime et collectif qui puise son inspiration dans ce qui est enfoui et qui génère une vibration à la surface. L’écriture chorégraphique prend la forme d’un rituel qui se réinvente sans cesse; un espace d’ introspection nourri par les parcours personnels et qui devient un acte émotionnel collectif.

La grille est la surface, elle a pour objectif un premier degré de l’apparence, du fonctionnement systématique des personnes. Dans un rapport anachronique, différents degrés d’implication physique et émotionnelle émergent sur cette surface. Tantôt dynamique et expressive, tantôt retenue et dense, l’écriture chorégraphique, en étroite collaboration avec les interprètes, révèle ou dissimule le propos même de la pièce.

Chorégraphie Edmond Russo, Shlomi Tuizer
Interprétation Laura Boudou, Vera Gorbacheva, Lou Lenormand, Andrea Moufounda, Emilia Saavedra
Musique Stine Janvin, Caroline Shaw, Julia Wolfe (en cours)
Son Jérôme Tuncer
Création lumière Laurence Halloy
Production Compagnie Affari Esteri
Coproduction micadanses-Paris, ECAM – Kremlin Bicêtre (production en cours)
Soutien CCN de Roubaix, Montpellier Danse (dans le cadre d’une résidence à l’Agora), La Briqueterie – CDCN du Val de Marne, Centre National de la Danse
La compagnie Affari Esteri est soutenue par la DRAC Ile-de-France

Photos

Partager